Remplaçante de la candidate Véronique Seyral (PS) lors des élections départementales de 2021 sur le canton de Bordeaux 4 en Gironde, la présidente de Nouvelle Donne Aline Mouquet est depuis le 1er septembre 2022 nommée conseillère départementale.

Une nomination qui fait suite à la récente démission de Véronique Seyral, pour des raisons personnelles.

>> Découvrez sa page d’élue sur le site du Conseil départemental de la Gironde : Aline Mouquet

Présentation d’Aline Mouquet, conseillère départementale de la Gironde, canton de Bordeaux 4 :

Conseillère départementale du canton de Bordeaux 4 en remplacement de Véronique Seyral
Présidente de Nouvelle Donne depuis 2019
Professeure de Lettres modernes et de Cinéma

 

Charentaise d’origine, j’habite à Bordeaux depuis 22 ans. Mes origines familiales comme mon travail d’enseignante dans un lycée de la banlieue bordelaise m’ont constamment appris la richesse des milieux populaires et l’importance de la mixité sociale, ainsi que le rôle essentiel que doivent jouer les services publics pour permettre l’accès aux droits pour toutes et tous. En 2011, j’ai ainsi contribué à créer une option Cinéma & Audiovisuel dans mon établissement dans le but d’ouvrir des jeunes souvent issus de milieux défavorisés à la culture et à la pratique artistique, et de favoriser le travail d’équipe, la prise d’initiative et le confiance en soi par des projets artistiques concrets.

 

En 2014, je me suis investie et j’ai milité pour la première fois dans un parti politique en adhérant à Nouvelle Donne. Je me suis engagée de plus en plus dans la vie interne du parti, un parti qui revendique d’être un “mouvement citoyen” où chacun·e peut prendre sa part, que ce soit dans les instances, dans la construction du programme ou de la stratégie. J’en suis la Présidente nationale depuis 2019.

 

Candidate en position non éligible sur la liste de rassemblement PS-Place Publique-Nouvelle Donne aux élections européennes de 2019, j’ai pu cotoyer Olivier Faure et apprécier l’orientation nouvelle qu’il a su insuffler au Parti socialiste. Cette démarche d’ouverture et d’union s’est poursuivie avec Jean-Luc Gleyze aux élections départementales de 2021, et c’est un quatuor issu de quatre partis qui s’est présenté avec succès dans le canton de Bordeaux 4 avec Véronique Seyral (PS), Vincent Maurin (PCF), Tanguy Dassonville (Génération.s puis EELV) et moi-même (Nouvelle Donne).

 

Fidèle à notre stratégie de rassemblement large de la gauche écologiste et sociale, j’ai oeuvré pour une candidature commune à gauche à l’élection présidentielle d’avril 2022 : au printemps 2021 j’ai participé à l’élaboration du Socle commun de la Primaire populaire lors de débats rassemblant des représentants de 13 partis politiques (dont le PS, EELV, LFI), preuve qu’un consensus sur des priorités et un programme était possible. J’ai constamment œuvré pour une candidature commune à gauche à la présidentielle et pour des candidatures de rassemblement aux législatives. Candidate dans la première circonscription de la Gironde (qui correspond pour partie au canton où j’étais alors “remplaçante”), j’ai retiré ma candidature et soutenu la candidate de la NUPES.